Vin, fromage, et la question des AOP

Vous avez sans doute croisé des articles mentionnant cette pagaille dans l'AOP du Camembert de Normandie ces dernières semaines. D'autant que depuis que de grands chefs ont lancé une pétition, le feu est encore plus intense. Une vraie bataille se livre à propos du lait cru, du terroir (en l’occurrence normand), du savoir-faire, de la... Lire la Suite →

[FILM] OPEN VILLAGE – birth of a food cycle research

Bon voilà, vous le savez peut-être, en Février je suis parti au Maroc via Edgeryders, une plateforme et une communauté de thinkers, doers, et chercheurs. Après moult péripéties préalables, j'y suis finalement parti pour mettre une réalité sur les questions que je pose sur ce blog, dans mes réflexions sur le locavorisme, les circuits courts,... Lire la Suite →

L’Histoire qu’on choisit pour nous

Lorsque nous entamons notre cursus scolaire, et jusqu'à ce que nous le finissions, on nous inculque l'Histoire. De notre pays, de quelques autres ailleurs. une matière où je ne me souviens pas beaucoup avoir été challengé sur des compétences autres que la mémoire. Finalement. Assez peu de recherches, assez peu de réflexion, de mise en... Lire la Suite →

Vero : réseau social catastrophique

Il m'aura fallu à peine 24h pour comprendre que derrière cet énième nouveau réseau social se cachait une énième déception. Il m'aura fallut 48h en tout pour comprendre qu'en fait on atteint là un niveau ca-ta-strophique d'application social-network.

N26 : retour sur un an dans cette banque

Si un jour on m'avait dit que j'allais parler d'une banque en bien... bon... j'aurais bien rigolé. Mais je viens de recevoir un mail me disant que je "fêtais" mes un an dans chez N26, une banque complètement en ligne, dont l'accroche est "banking by design".

Réappropriation et échelle locale

Récemment, bien des expériences personnelles m'ont fait comprendre mon impuissance devant des choses pourtant à portée de main ou de clic. Mais quelque soit le sujet, il y avait toujours quelque chose sur ma route d'encombrant : la distance, un intermédiaire opaque, et bien sûr, le confort... Pourtant je ne peux pas me satisfaire de ne rien faire. Et j'ai du reste parfois trouvé des solutions !

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :